Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Film 1 : Le Secret de Mamo

Vous avez du pot, les gars. J'ai fini par me décider à regarder le premier doublage français, celui de 1980. Moralité, il faut que je couche aussitôt mes impressions ici !


[ REFONTE DE LA CRITIQUE PREVUE, A SUIVRE !! ]


AVERTISSEMENT  : je spoile allègrement et sans honte aucune, alors si vous voulez regarder ce film sans aucun à-priori, revenez après visionnage !

 

vlcsnap-289886

 

Résumé 

Lupin est mort ! C'est du moins ce que vient vérifier l'inspecteur Zenigata dans un sinistre château du fin fond de la Transylvanie où notre voleur préféré repose tel une émule de Vlad Tepes. 

Mais il n'en est rien ! Lupin s'échappe au nez et à la barbe de Zenigata. On le retrouve d'ailleurs très vite au fin fond d'une pyramide en Egypte, accompagné de Jigen, où il vole une pierre bien mystérieuse, pour les beaux yeux de Fujiko qui lui a promis un rendez-vous. Mais avec elle les choses ne sont jamais simples... Elle lui joue un tour à sa façon, évidemment, mais Lupin a lui aussi des atouts dans sa manche ! Fujiko ramène donc à son mystérieux commanditaire une fausse pierre, ce dont il n'est pas dupe une seconde, et Lupin échappe de peu par la suite à de multiples tentatives d'assassinat avec des moyens d'envergure. 

Nos héros auront fort à faire pour résoudre le mystère, d'autant plus que l'ennemi est puissant...

Qui est-il, ce mystérieux ennemi de Lupin, et quel est son but ? C'est ce que vous découvrirez dans Le Secret de Mamo !


Infos générales (et autres trucs inutiles)

Le film fut réalisé en 1978 par Soji Yoshikawa. Il est le premier film à être réalisé sur Lupin III, et un des préférés de Monkey Punch. 

Le générique utilisé en intro est la version de 1979, par Yuji Ohno.

On trouve au doublage original les seiyuus (comédiens doubleurs) qui suivront pour toute la série.

A savoir :


  • Lupin III : Yasuo Yamada
  • Jigen Daisuke : Kiyoshi Kobayashi
  • Goemon Ishikawa XIII : Makio Inoue
  • Fujiko Mine : Eiko Masuyama
  • Zenigata : Goro Naya


Il est le seul film à être sorti sur les écrans en France, sous le titre Lupin III. 

vlcsnap-60659.png

[ La preuve en images ]

 

Un premier doublage en 1980, nous offre une chose qui n'est arrivée qu'une unique fois dans l'histoire des doublages français de Lupin, et pour cause !

Je vous explique : la bataille juridique ayant opposé Monkey Punch et les héritiers de Maurice Leblanc ne commençant qu'un an plus tard, le nom Lupin a pu être utilisé en toute liberté !

Mais si on peut savourer pour la première et dernière fois la sonorité du mot Lupin à la française, le reste du casting nous laisse méchamment sur notre faim... Jigen est rebaptisé Dan Dunn (ou Don-Don), Goemon est simplement appellé 'Le Samouraï', Fujiko porte le doux nom de Margot et notre Zenigata devient Ed Scott, détective américain ! Ce qui change pas mal la perception qu'on peut avoir des personnages, ce qui est d'autant plus vrai si on a regardé d'autres Lupin auparavant. 

Le second doublage est réalisé par IDP en 2005, et tout rentre dans l'ordre au niveau des noms (Lupin redevient Edgar, las !). 

Par contre, au niveau des dialogues, la différence est plus que notable ! La version de 1980 est extrêmement crue, les insultes volent bas (pour notre plus grand plaisir, avouons-le !) et l'argot pointe son nez plus souvent qu'à son tour. Somme toute, Jigen sonne plutôt juste dans cette version, où son sale caractère pointe clairement dans toutes ses répliques... Goemon est aussi égal à lui-même quand on y regarde bien. Lupin aussi, mais sa bouffonnerie ne prête pas à sourire de la même façon. Le ton est clairement plus adulte.

La version 2005, si elle est au poil au niveau des voix, reste atrocement décevante au niveau des dialogues. 

Une vision unique de Lupin, cette VF 1980. Je la conseille à tous les fans acharnés, d'ailleurs. 

 

Premières impressions

Plutôt déroutant, celui-là. C'est un Lupin auquel je n'étais pas habituée. Pas tant par son côté pervers et obsédé, mais par la mésentente au sein de la fine équipe. Les disputes entre Jigen, Goemon et Lupin sont épiques (surtout dans la version 1980 et la VO, plus que dans la version 2005) et le néophyte pourrait se poser des questions. Les différentes versions sont d'ailleurs très amusantes à comparer à certains moments-clés de l'intrigue, comme la scène autour des ruines de leur repère, et la belle dispute qui s'ensuit.

Paraît, je n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion de vérifier, paraît que dans le manga original, les disputes entre les trois hommes sont monnaie courante, et que les trois amis sont moins unis que dans les animés. 

vlcsnap-291890

Pas si désagréable que ça après quelques visionnages.

Le méchant aussi surprend. Un gnome qui se prend pour Dieu, rien que ça ! La chose est plus impressionnante dans les VO et version 1980 où la voix colle mieux au personnage. A ce point de vue, regarder la version 1980 d'abord est positivement pertinent, la voix attribuée au personnage ne correspondant pas vraiment à son physique, et donnera un fort bel effet de surprise. 

 

La critique

On peut dire qu'on ne s'ennuie pas, dans ce film. L'action surgit dès les premières secondes, et tout s'enchaîne comme une mécanique bien huilée. L'intrigue promet de multiples rebondissements, somme toute ce qu'on attend d'un bon Lupin ! 

Le thème choisi peut prêter à sourire aujourd'hui, avec les avancées qui ont été faites en la matière, mais cette mise en scène des préoccupations concernant la technologie du clonage est intéressante. 

Les personnages sont parfaitement exploités, bien que je regrette un peu la non-intervention de Jigen et Goemon lors de la scène finale. Mais Lupin suffisait amplement... 

Fait rare, unique même, Fujiko est la seule Lupin's girl du film ! Une partie de l'intrigue est donc centrée sur elle et sa relation avec Lupin, pleine d'ambiguité... Seulement amants ou y a-t-il des sentiments plus profonds ? Faut-il voir la volonté de Fujiko à vouloir partager la vie éternelle offerte par Mamo avec Lupin comme une preuve d'amour ? 

En tout cas, on la retrouve fidèle à elle-même, séductrice et trompeuse, mais il n'y a que Lupin pour tomber dans ses pièges, à la différence de Jigen et Goemon qui ne sont pas dupes une seconde...

Ce qui conduira à la séparation momentanée de la bande, d'ailleurs. Et là où on peut s'attendre à voir Jigen et Lupin partir ensemble, hé bien non ! 

Un méchant redoutable, de l'action à foison, et un Lupin très fidèle à l'esprit du manga, que demander de plus ?

 

 

Le bonus


Alias "pourquoi la VF 1980 est-elle à voir absolument" !

Cadeau, bande de petits veinards, une comparaison entre les deux versions françaises existantes sur quelques répliques cultes, pour vous démontrer que la VF 1980 est définitivement mythique ! 

(réplique un, VF 1980, réplique deux, VF 2005)

 

Mon pote, tu me feras part de tes états d'âme une autre fois ! 

Désolé, vous me raconterez toute cette histoire une prochaine fois, d'accord ? 

[ Lupin à Zenigata, alors qu'il va s'échapper en planeur ]


Oh le bandit, le salopard ! Oh c’est bien lui le vrai de vrai ! Il est donc vivant, plus vivant que jamais ! Je ne mourrai pas avant de l'avoir coincé, jamais je ne renoncerai, je te poursuivrai jusqu'en enfer, et je graverai mon nom sur chacun de tes os pourris !

 

C'est lui ! je le savais, c'est bien le fameux Edgar de la Cambriole, il est vivant, Edgar est bel et bien vivant ! Sache que tout ça n'est pas terminé, je finirai bien par t'attraper même si pour ça je dois te poursuivre jusqu'en enfer ! Et je m'arrangerai pour que tu y subisses les pires tortures !

[ Zenigata, tout de suite après la fuite de Lupin. ]


Une fois de plus, je supprime une invention anti-écologique.

Encore un adversaire minable.

 [ Goemon, qui a vraiment une dent contre les hélicoptères... ]

 

Ta gueule hé, hystérico kung-fu !

Inutile de crier, espèce de cinglé !

 [ Jigen à Goemon, sur les ruines d'un de leurs repères. ]

 

Bon, inutile d'épiloguer, n'est-ce pas ? 

vlcsnap-287732.png

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Virgi 13/09/2011 21:23


ouais comme on disait les vf c'est pourri


naru1202 16/03/2011 19:34


Pour info si tu veux comprendre pourquoi Manga Vidéo a fait des doublages auss piteux en 1996 et 2002, la réponse se trouve sur ce site :
http://www.behindthevoiceactors.com/voice-compare/Lupin-the-3rd

Tu peux y trouver tous les comédiens anglophones (anglais et américains) qui ont donné leur voix aux persos et tu peux entendre à chaque fois un extrait. C'est très intéressant.

Attention, il y a des erreurs de date, car les Américaisn et les Anglais ont souvent eu entre 1991 et 1996 leurs doublages respectifs en même temps. Ainsi, le très moyen doublage pour Cagliostro en
1996 (le premier que tu as entendu) a David Hayter pour Lupin et Ivan Buckeley pour Jigen (entre-autres).

Le doublage Goodbye lady liberty est le seul qui existe, donc tu le trouveras facilement. Vu que les Français se basaient sur ces voix, on peut plus ou moins comprendre la qualité très basse de ce
doublage FR de 2002.

En revanche, tous les autres comédiens que tu verras sont américains, y compris le tout premier doubalge de ''Mamo'' (1979) qui a pour comédien (supposé) Peter Fernandez pour Lupin, mais les autres
sont notés comme ''unknown''. C'est ce doublage qui a donné le doublage FR culte de 1980.


naru1202 16/03/2011 19:16


Oui, malheureusement vu que le téléfilm est licencié (avec une VOST), aucune team n'a sous-titré le téléfilm ou risque de s'y oser. En revanche, il y a beaucoup de team américaines qui l'ont fait
car d'après mes sources, un DVD n'est même pas sorti. Les Américains n'ont même jamais eu droit à ce TV spécial car Manga UK ne bosse que pour le Royaume Uni et l'Australie.


naru1202 16/03/2011 12:40


Le problème avec ma VHS, c'est que je vais devoir passer par une entreprise pour corriger quelque peu l'image. Bien que je la regarde très peu, elle montre déjà des signes de faiblesse. Je vais
quand même faire un test encore ce week-end mais je crains que la reproduction numérique aura un coup. Eh oui, le doublage a 30 ans mais il est l'un des seuls doublages (avec les deux premiers
doublages américains) à avoir retranscris le côté insolent du film. Sur ce point, la 2e VF (sans être mauvaise, elle a de très bons côté aussi) se plante pas mal.


Tant mieux pour toi si tu as pu trouver une traduction un peu plus adaptée ! Je n'ai aucun mal avec l'allemand, donc forcément je pense moins à ce détail (je suis bilingue français-allemand).


Ah le célèbre doublage de Goodbye... ^^ Je dois dire que je reste mitigée. Il est loin d'être atroce mais on sent qu'il aurait pu être beaucoup mieux si l'éditeur avait plus travaillé sur les voix.
Le jeu d'acteur n'est pas si mauvais, l'émotion était assez bien retranscrite à la fin. C'est vraiment un problème de voix et encore :

Lupin : j'ai aimé 2 secondes lorsque Zenigata lui enlève son masque et qu'il dit ''On dirait que vous avez enfin reçu une promotion, inspecteur''. Par la suite, impossible de dire autre chose que
''voix insupportable''.

Zenigata : trop rauque. On dirait presque que l'inspecteur c'est le ''méchjant'' de l'histoire.

Goemon : trop mièvre, mais ça peut encore aller.

Jigen : j'ai beaucoup aimé, dans le sens que cette voix lui permet n'importe quel ton. Francis Lax allait trop dans l'agressif et le rauque, Philippe Peythieux allait trop dans le côté nasillard
(ce qui rendait les scènes émotionnelles quelque peu ridicules, cf. épisode 13 série Tv 1)et Hervé Caradec n'était pas assez cynique (sauf dans Dead or Alive) mais pour les scènes de larmes il
n'était pas mauvais. Je ne dirai pas que c'est la meilleure voix qu'il ait eu, mais elle est assez passe-partout (ce que les autres n'avaient pas)

Fujiko : 1ère partie bof, seconde partie c'est déjà mieux.

Comme quoi c'est très variable en fonction des persos. La traduction est complètement à côté, mais quand on ne connaît pas la traduction VO, ça passe assez facilement.

La version anglaise d'origine est aussi très discutée sur les forums anglophones. Certains disent qu'il n'est pas mauvais d'autres qu'il est atroce. J'ai entendu deux-trois petits extraits et il
est vrai que c'est déjà ''un petit peu'' mieux que la VF mais pas exceptionnel non plus. On sent le doublage à petit budget vite fait.


Amadys 16/03/2011 19:02



Je sais ce que je vais regarder ce soir, je crois... j'adore ce doublage :p


Rien à faire, je ne supporte plus le doublage dans Goodbye Lady Liberty... Même si la voix de Jigen est la seule passable, c'est vrai.


Si ma connection voulait bien collaborer, la version VOSTA débarquera bientôt, je comparerai (je voulais une version VOSTFR moi, encore un truc apparemment introuvable).


Et non, je ne parle pas un mot d'allemand XD 



naru1202 15/03/2011 17:14


Recoucou, c'est de nouveau moi ! J'ai lu sur le site officiel d'Edgar de la cambriole que tu cherches une meilleure version du doublage 1980 ?

Vu que je n'ai pas encore numérisé ma VHS (qui au passage a un son pas mauvais et une image ''excellente'' (pour l'époque) avec des couleurs plus vives que sur le DVD (eh ouais, bravo le travail de
remasterisation les gars...), je te conseille ce site si tu ne le connais pas déjà :

www.lupin iii-kazeo.com (qqch comme ça). Le propriétaire a posté le film en bi-audio avec l'image du DVD et le son d'une VHS et le son est parfaitement compréhensible. Maintenant, je ne sais pas si
c'est là que tu as pu voir ce film, mais moi je l'ai récupéré et le son est vraiment quasi nickel. Je comprens toutes les répliques.

Si ça peux t'aider...


Amadys 16/03/2011 02:28



Je prends, je vais voir ça ^^  On dirait bien que c'est la version que j'ai déjà... Si un jour tu numérises ta VHS je suis preneuse :p


Je me fournis chez babaloompo qui est aussi sur le forum, il me semble :p 


Sinon j'ai fini par choper Le Complot du Clan Fuma en VOSTA, l'allemand j'ai pas pu... Les deux versions, VO et VF se valent, j'ai plus qu'à faire pareil avec Bye Bye Liberty Crisis, le doublage
est atroce, le pire de tous... L'emploi du nom Wolf plus les voix qui ne collent pas du tout aux persos, mais argl !