Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Film 4 : Le Complot du Clan Fuma

Je suis en forme aujourd'hui, alors je vais de suite enchaîner avec le quatrième film Lupin, un petit bijou d'animation qui nous tient en haleine du début à la fin ! Du tout bon Lupin, dans la lignée du Château de Cagliostro par certains côtés. Les bons.


 vlcsnap-1935065.png

 

Résumé

Goemon se marie ! Lupin, Jigen et Fujiko assistent à l'évenement, évidemment, et, tout aussi évidemment, tout ne se passe pas comme prévu... De vilains ninjas débarquent pour voler le vase sacré des Suminawa, héritage familial qui renferme le secret d'un trésor. On sauve le vase, mais pas la fiancée de Goemon, Murasaki, qui est enlevée. 

Zenigata, lui, persuadé de la mort de Lupin (on ne connait pas les circonstances exactes, hormis l'explosion d'un bateau), s'est retiré dans un temple à réciter des sutras pour le repos de l'âme de Lupin. Mais on vient le tirer de sa retraite pour reprendre du service, puisque Lupin est toujours en vie !

Un peu plus tard, on retrouve notre Lupin occupé à chiper le vase en question pour le remettre à Goemon, et ainsi sauver Murasaki. Résolvant au passage l'énigme du vase, Lupin décide de s'emparer du trésor en question. Ce qui ne plaît pas vraiment à Goemon. 

Mais le problème, c'est que les ennemis séculaires du clan Suminawa, les Fuma, le veulent aussi...

Une course-poursuite s'engage dans les entrailles du mont Shakuyu, où est dissimulé le trésor. Les pièges mortels sont au rendez-vous...

 

Infos générales (et autres trucs inutiles)

Le film a été réalisé par Ozeki Masayumi, en 1987. Titre japonais : Rupan Sansei : Fuma Ichizoku No Inbo.

Surprise ! Pour ce quatrième film, on ne retrouve ni les seiyuus habituels, ni Yuji Ohno à la musique ! Pour des raisons financières, on a tout changé, ce qui n'a évidemment pas plu aux fans japonais qui ont boudé le film.

A contrario, on n'a jamais autant investi dans l'animation, qui est excellente. 

En VF, nous avons eu plus de chance, puisque les comédiens-doubleurs habituels étaient au rendez-vous. 

Ainsi donc :

 

  •   Edgar (Lupin III) : Toshio Furukawa  (VF : Philippe Ogouz)
  •   Magali (Fujiko Mine) : Mami Koyama  (VF : Catherine Lafond)
  •   Jigen : Banjō Ginga  (VF : Philippe Peythieu)
  •   Goemon Ishikawa XIII : Kaneto Shiozawa  (VF : Jean Barney)
  •   Inspecteur Gaston Lacogne (Koichi Zenigata) : Seizō Katō  (VF : Patrick Messe)
  •   Murasaki Suminawa : Mayumi Shō  (VF : Agnès Gribe)

 

Il paraît que beaucoup d'animateurs du studio Ghibli ont bossé sur le projet, cela explique sans doute une tête lupinesque proche du chara design de Cagliostro.


Cagliostro-VS-Complot-du-Clan-Fuma.jpg

[ Cagliostro VS Fuma. On la voit bien, la différence... ]


Pour la musique, c'était passable, mais j'eus préféré des musiques du calibre du Château de Cagliostro, surtout pour les poursuites en voiture. Mais les musiques utilisées ajoutaient du comique à l'affaire qui l'était déjà pas mal...

L'OST est une rareté, d'ailleurs. 


VF vs VO

Elles ont chacune leurs forces et faiblesses, que je vais détailler quelque peu...

La VO est pas mal respectée, au vu de certains massacres précédents, ça fait du bien...

 

VF

  • On retrouve les voix habituelles des personnages, mais :
  • La voix de Murasaki est atroce
  • De même pour deux des méchants
  • Quelques rajouts inexistants dans la VO (assez judicieux pour la première réplique de Goemon, quand on lui pique sa fiancée, assez peu par la suite)

VO :

  • La voix de Murasaki colle mieux au personnage (et là on se rend compte qu'elle est jeune !)
  • Pareil pour les méchants
  • On préfèrerait tout de même les seiyuus d'origine pour Lupin et sa bande, mais ça passe quand même relativement bien. 

 

Bref, elles sont assez proches l'une de l'autre, et se valent amplement. 

 

Critique

Y a pas à dire, ça décoiffe ! De l'action du début à la fin, sans nous laisser le temps de dire ouf. On aime. 

Pour moi, les deux moments les plus marquants du film sont les courses-poursuites en voiture, carrément excellentes ! Elles sont servies par des musiques sympas, voire carrément tordantes pour la seconde. 

Les voitures dans un établissement de bain, fallait oser ! 

Le chara design des personnages, bien meilleur que celui de Cagliostro, donne un Lupin plus jeune sans paraître gamin. Ce qui est aussi valable pour Goemon, quant à Jigen, il rappelle pas mal la saison une, à certains moments... Fujiko aussi.

Point de vue caractère aussi, on reste proche du Lupin qu'on a l'habitude de voir. Quoique le côté coureur de jupons soit assez effacé ici. Oui, il est même plutôt calme. 

Le héros de ce film, pour une fois, c'est Goemon ! Le samouraï qui est plutôt effacé par rapport à Jigen se laisse enfin découvrir un peu plus, et on apprécie beaucoup. 

On découvre son côté protecteur envers ceux qu'il aime, au point de préférer quitter sa fiancée parce qu'il n'est pas parvenu à la protéger comme il le voulait. On découvre aussi sa maladresse avec les femmes. En effet, il ne sait pas comment réagir quand Murasaki tente des approches en quête d'un geste d'affection... Touchant et drôle à la fois.

Jigen et Fujiko sont un peu laissés de côté, parfois, mais ils ont droit à leurs scènes, donc c'est parfait...

Murasaki est proche d'une héroïne miyazakienne, par le chara design et le caractère. Démonstration :


Fio, Murasaki et Nausicaa

 

[ Fio (Porco Rosso) - Murasaki - Nausicäa ] 


Même forme de visage, même air de gamine... Ce qui n'apparait pas clairement dans la VF, mais dans la VO, on a la voix d'une collégienne (enfin, d'une très jeune fille quoi). De plus, elle est quand même pas mal effacée, poit de vue caractère, tout en ayant du courage et de l'intelligence. Très, trèèèèès Miyazaki tout ça.

Et notre Zenigata ? Il est aussi proche du Château de Cagliostro, à la tête d'une bande de policiers au chara design tout aussi cagliostrien. D'ailleurs on le voit brièvement s'allier à Lupin, de la même manière, et il reçoit l'aide de Fujiko qui lui apporte les preuves de la culpabilité de son faux assistant. 

Preuve est faite ici qu'il tient à Lupin, en allant le sauver dans la grotte... Bon, pour mieux essayer de l'arrêter aussi, c'est vrai.

Le film est bourré d'action, certes, mais le scénario est un peu léger, tout de même. Il n'y a pas vraiment d'énigme tordue, comme on pourrait en trouver dans d'autres films, et on devine aisément ce qu'il va se passer... Evidemment ils vont aller chercher le trésor, évidemment l'ennemi va s'y pointer aussi, évidemment il y aura confrontation. 

On pourrait d'ailleurs y voir un clin d'oeil sympathique à Indiana Jones, avec cette grotte truffée de pièges. A la japonaise, évidemment. J'apprécie particulièrement la scène du parquet et du gaz hallucinogène. 

On remarquera que Jigen ne sort qu'une seule fois son Magnum dans l'aventure, et de manière très brève... Par contre, la part belle est faite à Goemon et à son Zantetsuken, pour un duel final avec le boss des Fuma. Un beau duel.

Le film dure 1h20, et aurait mérité une petite élongation, rien que pour développer un peu plus la relation Goemon-Murasaki, et donner une meilleure fin au film qui est assez brutale et très courte, tout en étant proche de celle du Château de Cagliostro, la poésie et la mélancolie en moins, le dynamisme en plus.


Décortiquons donc la fin... 

Cagliostro :

  • Une scène Lupin-Clarisse où il lui annonce qu'il doit filer
  • Il se sauve à bord de sa Fiat 500
  • Zenigata arrive, échange trois phrases avec la belle et se lance à la poursuite de Lupin

 

Fuma :

  • Une scène Goemon-Murasaki, même chose
  • Goemon s'en va, on voit passer Lupin et Jigen dans la Fiat genre dix secondes après
  • Zenigata arrive et donne un ordre par talkie-walkie pour la traque de Lupin

 

Tout pareil je vous dis, sauf que la fin dans Cagliostro est bien plus soignée.


 

Le film n'est pas une resucée de Cagliostro, loin de là, mais il présente des éléments communs assez nombreux. Ainsi, on pourrait le qualifier de Cagliostro pour adultes. 

Un seul regret, au niveau de la faiblesse du scénario... Contrebalancée par de l'action à foison. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

naru1202 21/03/2011 20:48


Je connais, c'est également mon cas. Je modifie bcp de choses, que ce soit dans un récit ou un article.

Qu'est-ce qui te dérange exactement pour ne pas arriver à voir Nostradamus ? Le côté trop ''bon'' de Lupin, son côté aventurier et attaché à une môme ? Parce que dans l'ensemble, l'action ne manque
pas et la gamine ne m'a jamais paru trop chiante.

J'avais peur il y a quelques semaines de revoir en entier Cagliostro vu que je n'avais que des souvenirs flous et que je craignais de devoir supporter les modifications miyazakiennes. Au fait non,
j'ai finalement passé un agréable moment.


Amadys 22/03/2011 19:04



Je ne sais plus exactement... ce qui va probablement arriver, c'est que je me dise après visionnage 'tiens non en fait, ça allait'. 



naru1202 21/03/2011 19:58


Très très bonne critique du film, rien à dire. C'est des points que j'avais également souligné comme la faiblesse du scénario ou encore les personnages secondaires que je trouve assez clichés
(Murasaki est mignonne, mais bon... elle n'a pas ce petit côté touchant propre à Clarisse).


D'après une interview du directeur de l'animation dans Animeland en juillet 2007, les délais et surtout la pression du studio ont fait qu'ils n'ont pu réaliser un scénario aussi fort que celui de
Cagliostro d'où probablement la fin bâclée et l'histoire d'amour entre Murasaki et Goemon à peine esquissée.


On voit néanmoins que les réalisateurs sont plus restés fidèles au manga : le design est plus agréable, le caractère des personnages plus fidèles au manga et Jigen n'est pas ridiculisé comme dans
Cagliostro. C'est d'ailleurs le personnage préféré de Yasuo ôtsuka, qui a bossé sur l'animation de Fuma et Cagliostro (les sublimes courses poursuites en voiture sont de lui).


PS : tes édits d'articles ne font qu'améliorer ton blog ! Ta description de Jigen n'a vraiment rien à envier à la mienne, je l'assure ! ^^

J'attends avec impatience tes prochaines critiques.


Amadys 21/03/2011 20:44



^^ merci !


Va falloir attendre que je re-regarde Die, Nostradamus ! et je ne suis pas motivée parce que j'ai du mal avec ce film... Mais j'ai quand même hâte d'attaquer les Tv spéciaux \o/


Mon problème à moi, c'est que je publie trop vite... J'ai toujours besoin de relire/retravailler quelques fois le texte avant que ça donne quelque chose de vraiment bon. Mais comme j'aime
beaucoup ce que je fais, je suis perfectionniste (d'ordinaire, pas du tout :p), donc ça risque encore de bouger pas mal ^^