Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Mine Fujiko to iu onna review : épisode 7

Tout d'abord mes excuses, chers lecteurs, le grand vilain IRL m'a rattrapée la semaine passée, ce qui fait que vous avez été privés de votre review à chaud hebdomadaire. Du coup, bah, cette semaine, on va faire coup double. 

Episode-7--1-.jpg

Musique et révolution

La petite nation de Carib en Amérique du Sud est en effervescence. Le régime dictatorial a été renversé par un rebelle nommé Philadel Kest, qui doit prononcer une allocution aux Nations-Unies. Dans l'ombre, les blocs communistes et capitalistes ne comptent pas laisser faire ça aussi facilement. 

Mais Fujiko, qui entretient une relation assez... ambigüe avec Kest, et Goemon, veillent... 

 

Un épisode plutôt moyen, avec un Goemon qui sert à nouveau d'ouvre-boîte essentiellement. Petite déception malgré une ambiance façon Guerre Froide plutôt bien rendue, et un étonnant Fidel Castro dûment parodié. 

La séquence de fin sauve tout, heureusement... Même si on a un peu de mal à croire à ce Goemon mordu de Fujiko, surtout quand on connaît la femme. Mais après tout, pourquoi pas, n'est-ce pas ? 

Episode-7--2-.jpg

L'ambiance cubaine est plutôt pas mal rendue, on s'y croirait presque.

Notez également les noms à nouveau déformés, comme pour l'épisode trois. Histoire de bien marquer le fait qu'on se trouve dans une réalité alternative. Et en plus, on a un beau repère temporel. On peut donc en déduire avec de fortes certitudes que la série se situe dans les années 60. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article