Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Mine Fujiko to iu onna review : épisode 6

Sale surprise pour cet épisode qui, selon certaines rumeurs, devait être le meilleur de la série. Si certains aiment les trucs lesbiens malsains, grand bien leur en fasse. Personnellement, c'est pas passé du tout. 

vlcsnap-2012-05-10-22h17m56s62.png

Fujiko se fait passer pour une prof dans une école pour jeunes filles dans le but d'approcher la fille du physicien Brach, qui a laissé une thèse impubliée derrière lui. La thèse en question vaudrait un petit paquet de fric... Ce qui explique l'attrait de Fujiko pour la chose. Zenigata et son assistant Oscar vont essayer de faire échouer tout ça. Avec succès ? Pas sûr. 

 

Cette fois, Fujiko provoque l'émoi dans une école de gamines bien sages qui ne rêvent que de lui sauter dessus, apparemment. Mouais. Une Fujiko avec des tendances lesbiennes ? Vous avez vu ça où chez Monkey Punch ? 

Entre ça et un Oscar traversti dont on ne sait plus bien s'il bave sur Zenigata, Fujiko ou Lupin, à force, ça commence à faire lourd. 

Bref, je n'ai pas aimé du tout. Dommage pour la référence aux "Années d'apprentissage de Wilhlem Meister" de Goethe, pas dénué d'intérêt du tout, et Lupin qui se fait choper biessement. Je comprends assez mal ce qu'il vient foutre au milieu du jeu de quilles, d'ailleurs.

Nouveau flashback sur le "passé" de Fujiko ou que sais-je, qui ressemble drôlement à un trip sous exta. Comprends tout simplement pas. Notez que la "musique" utilisée colle plutôt bien au truc.

L'épisode a pout titre "La prison de l'amour". J'aurais plutôt envie de le renommer "Hormones en folie" tellement ça se désire dans tous les coins. Au fond, le danger auquel les scénaristes se doivent d'échapper, c'est la focalisation quasi exclusive sur le côté sexuel de la série, qui est tout de même un subtil mélange d'action, de scènes plus chaudes et d'autres trucs que j'ai la flemme de détailler ici, les ptits veinards qui ont eu le manga entre les mains me comprendront sans peine.

Avec cet épisode, j'ai un peu peur pour la suite, franchement. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article