Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Mine Fujiko to iu onna review : épisode 11

On approche de la fin. Et chaque épisode détrompe mes attentes, à chaque fois. Dans le bon sens, heureusement. Et celui-là ne fait pas exception à la règle... 

vlcsnap-2012-06-19-16h46m02s94.png

La fête des fous

Paris. Fujiko vole plusieurs objets, de l'avis de Zenigata "tape à l'oeil et sans valeur" en imitant le billet d'avertissement de Lupin. Une affaire étrange qui attire l'attention de Lupin, et de Goemon, qui s'occupe d'une Fujiko à peu près toujours aussi perdue que dans l'épisode 9, et qui mène la vie dure à notre samouraï qui ne se laisse pas démonter. Affaire étrange, en effet... Toutes les apparences sont contre elle, mais Fujiko est-elle vraiment coupable ?

Retour à du Lupin plus "classique" qui met en avant Zenigata (enfin) et sa relation particulière avec Oscar. 

Cette fois, plus de doute (des fois que vous en aviez encore), notre assistant inspecteur en pince bel et bien pour Zenigata. Le personnage, parfaitement agaçant jusqu'ici surtout si on a moyennement apprécié l'épisode 6, se révèle enfin, et personnellement, j'ai vraiment commencé à l'apprécier.

Finalement, mettre en scène un tel personnage, c'est montrer de façon très intéressante qu'il n'y a pas de place pour autre chose que Lupin dans la vie de Zenigata, chose dont on ne doutait point, vu l'acharnement que notre inspecteur met depuis trois séries et quarante années à poursuivre Lupin, mais cet aspect avait été franchement négligé jusque là. Et au fond, cela aurait-il eu le même impact qu'avec une femme ? Cette étrange relation, de même que l'ambiguité d'Oscar est au final plutôt appréciable, maintenant qu'on en sait les tenants et les aboutissants. 

vlcsnap-2012-06-19-22h46m26s26.png

Je dirais qu'Oscar conserve son ambiguité jusqu'au bout, et finalement, personnellement, je préfère ne pas savoir du tout s'il est un homme ou une femme.  

Les hommes du comte Luís Yu Almeida ne sont jamais loin, évidemment, proposant à Oscar un étrange marché pour l'aider à se faire remarquer de Zenigata comme il le souhaite. On pourrait s'interroger sur leurs réelles intentions, d'ailleurs... A voir dans l'épisode 12 sans nul doute.

Une intrigue rondement menée, et un Zenigata parfaitement splendide, intelligent, badass, LE Zenigata qu'on attendait. D'ailleurs, la voix plus grave du nouveau seiyuu colle parfaitement à ce Zenigata, alors que j'avais trouvé sa performance plutôt moyenne sur le dernier TV Special. 

Un regret, celui de ne toujours pas voir plus Goemon, bien qu'en considérant la série comme une préquelle à la série une, il y a une certaine logique dans ses maigres apparitions. Y a plus qu'à espérer que la suite de la production Lupin s'inspire un peu plus de ces personnalités des personnages faisant la synthèse presque parfaite entre l'animé et le manga. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article