Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Goemon Ishikawa XIII

Alias Goemon Yokitori (et ses variantes) en VF, pour la saison deux.

 

Personnage apparu un peu plus tardivement chez Monkey Punch, qui cherchait un personnage qui fasse plus 'japonais'. Avec Goemon, véritable samouraï qu'on croirait sorti de l'ère Edo, c'est réussi.

Le personnage est présenté comme le descendant du ninja Goemon Ishikawa, personnage historique et sorte de Robin des Bois nippon. (un film sur le sujet est sorti récemment, véritable petit bijou du film d'action japonais, ce qui change pas mal des superproductions américaines. Si on oublie le fait que les personnages font des bonds improbables, c'est excellent !)

Cheveux longs, noirs, Goemon est vêtu d'un kimono blanc et d'un hakama gris ou noir. Il porte les sandales traditionnelles, et semble n'avoir jamais froid...

Comme tout bon partenaire de Lupin, il excelle dans le pilotage, même s'il préfère la place du passager. Notons au passage qu'il n'a même pas le permis ! (cf. Opération Diamant, où il le dit texto !).

Son arme, auquel il tient plus qu'à la vie, est son sabre invincible Zantetsuken (littéralement 'lame qui coupe l'acier'), forgée à partir de trois lames célèbres du Japon féodal (cf. série une, épisode cinq). Elle peut tout couper, même les éclairs, et ne se brise jamais. 

Enfin, jamais... Ça est arrivé quelques fois, tout de même. Dans Le Secret de Mamo, elle y perd la pointe, ce qui sauve Lupin un peu plus tard dans le film. Dans Angel Tactics, elle est sévèrement endommagée. Et dans la série, on ne compte plus le nombre de fois où elle s'abîme sur des objets inutiles, voire même se brise en deux, purement et simplement !

On peut aussi voir que Goemon est aussi attaché à son sabre que Jigen à son Magnum. Sans lui, notre samouraï est tout près de frôler l'hystérie... 

Goemon est la parfaite incarnation du samouraï. Il suit la voie du bushido, et est le plus sérieux des trois. Il est d'un caractère droit et entier. Il reproche souvent à Lupin sa passion pour les femmes. Lui-même a certaines 'pensées impures' dont il tente de se débarrasser par son entraînement, ce qui donnera une scène magnifique dans Douce Nuit Perdue, où... Non, finalement, allez voir par vous-même.

Il n'hésitera pas à tuer ceux et celles qui le trahissent, même si ça le fait souffrir quelquefois. Mais il possède aussi une certaine sensibilité, qui ne s'exprime qu'à quelques reprises, comme dans Dragon maudit et Green VS Red... Somme toute, il est le plus sensible des trois, et il est assez facile à tromper, surtout si l'adversaire est une femme. Voilà son unique faiblesse... Les femmes. 

Le personnage a un potentiel comique malgré tout. Pour preuves, deux scènes d'anthologie dans Seven Days Rhapsody et dans Fujiko Unlucky Days, où notre samouraï se retrouve dans une situation embarrassante... et à mourir de rire. Une tentative de seppuku ou deux dans la seconde saison valent aussi leur pesant d'or...

Il aime le saké, rien que le saké, bien qu'il goûtera au vin et même au Bourbon dans je ne sais plus quel épisode de la saison deux de la série. Il écoute de la musique traditionnelle japonaise, évidemment. 

Ses amours à lui se résument souvent à de seuls échanges de regards avec des femmes, sauf dans Alcatraz Connection, et dans Le Complot du clan Fuma, où il manque de peu se faire passer la corde au cou ! Il sera bien le seul, d'ailleurs...

Il a tendance à se montrer plus tard que les autres personnages dans les films (en général vers la première demi-heure).

En regard à la série, on peut découvrir d'autres facettes du personnage, ce qui s'avère intéressant. Ainsi, avec deux épisodes de la série deux, Goemon se montre émotif, fonceur, impatient, un peu colérique même. Bref, il a quelque fois du mal à contrôler ses émotions, et on apprécie de voir enfin le personnage de cette manière. Dans les films, il est bien trop lisse !
Il est aussi très attaché à la tradition, sans surprise. On le voit s'allier avec un potentiel ennemi juste pour une vengeance au nom d'ancêtres... (Cf. épisode 25). Le voir prendre l'initiative, à la manière Lupin, est aussi très agréable. On découvre enfin le plein potentiel du personnage, dommage qu'il ne soit pas mieux exploité dan
s les films.

Même si son rôle dans les films est plus souvent qu'à son tour anecdotique comparé à Jigen, y a pas à dire, il a la classe ! 

 

vlcsnap-1199013.png

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article