Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog consacré à Lupin III

Mine Fujiko to iu onna review : épisode 1

Or donc, chers amis, ça y est, le premier épisode de la quatrième série, intitulé Roi des Cambrioleurs VS Cambrioleuse mystérieuse a été diffusé aujourd'hui à 1h54 au Japon sur Nihon TV, ce qui fait à peu près 18h54 chez nous. 


vlcsnap-2012-04-04-22h43m40s217

 

J'ai pu le voir en direct grâce à Keyhole, un ptit bidule bien pratique pour regarder des chaînes nippones en direct stream, mais là où le bât blesse, c'est que la qualité n'y est pas du tout, surtout au niveau de l'image qui est méchamment saccadée. 

Bref. me voilà embarquée là dedans, découvrant l'irritante habitude des japonais de nous coller des pubs partout... Générique, pubs, moitié d'épisode, pubs, seconde moitié d'épisode, pubs, générique de fin. Ils font fort sur un épisode de vingt minutes. J'ai eu droit à un plantage d'image pendant trois bonnes minutes sur une séquence super chouette, et je n'ai strictement rien capté aux dialogues, évidemment. 

Je ressors de mon visionnage sauvage complètement déstabilisée par ce chara et cette atmopshère étrange qui se dégage de l'épisode, à priori. La musique ne me plaît pas énormément, surtout cet opening avec cette musique baroque que, en bonne fan de Heavy Metal, je ne peux apprécier. 

La musique me semble bien plus anecdotique que celle de Yuji Ohno, pour tout dire. 

 

Voilà pour les généralités. Le ton est infiniment plus adulte, c'est indéniable. Filles dévêtues, sang qui gicle, violence... On en prend plein les yeux. L'animation est plutôt fluide, et l'épisode bouge suffisemment que pour capter mon entière attention même sans en comprendre un traître mot. 

Il m'a fallu un second visionnage avec une bonne qualité d'image pour découvrir les décors magnifiques et l'ambiance orientale pas désagréable du tout. 


vlcsnap-2012-04-04-23h20m52s5.png

 

Plutôt sceptique au départ, je vous avoue que j'ai finalement adoré ! Jigen et Goemon n'apparaissent pas encore, quand à Zenigata, on le voit sur exactement trois scènes, flanqué d'un assitant répondant au doux prénom d'Oscar et plutôt du genre androgyne, une (pas discrète du tout) référence à Versailles no Bara ?

Une chose est sûre, il pète de classe, comme je ne l'avais jamais vu... sauf auparavant sur Dead or Alive et Walther P-38.

Lupin retrouve un poil de loufoquerie, enfin... Son évasion de la forteresse en forme de château des mille et une nuits est aussi spectaculaire que drôle.

Point de vue références, au générique cette fois, Fujiko tirant avec un revolver ayant son tube de rouge à lèvres en guise de balle. Plus la scène de fin, où elle est juchée sur sa moto...

Niveau seiyuus, la petite nouvelle sur Fujiko ne se débrouille pas mal du tout, réussissant à donner à notre séductrice préférée un ton à la fois plus adulte et sensuel que sur le dernier TV Spécial. Kanichi Kurita nous gratifie de sa performance habituelle sur le personnage, quand à Koichi Yamadera, il peine un peu à me convaincre. On verra sur la suite, une fois qu'on l'entendra un peu plus... 


Bref, on renoue avec l'ambiance de la série une, sans censure niveau violence et sexe. Une série qui promet ! 


Pas de résumé ici, je préfère vous laisser la surprise au visionnage, en outre vu mon incompréhension totale de la chose, le résumé en question risque d'être salement imprécis. 

 

Streaming ici (attention, VO non sous-titrée !) : http://www.gogoanime.com/lupin-iii-mine-fujiko-to-iu-onna-episode-1

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article